CITES : la protection de tortues et grenouilles en débats à Panama

AFRICA RADIO

21 novembre 2022 à 22h06 par AFP

La conférence de la Convention sur le commerce international des espèces menacées (CITES) est entrée lundi dans sa seconde semaine durant laquelle se tiendront notamment des débats pour la protection des tortues d'eau douce et des "grenouilles de cristal".

Les délégués de plus de 180 pays et experts en protection d'espèces menacées ont décidé dès lundi de maintenir l'interdiction totale du commerce de cornes de rhinocéros blancs (Ceratotherium simum simum). La proposition du Eswatini (ex-Swaziland) d'assouplir le commerce de cornes de rhinocéros pour dégager des ressources afin de financer la protection de l'espèce a été rejetée lundi par 85 voix contre 15 et 26 abstentions. La CITES, qui s'achèvera vendredi à Panama, devra se prononcer d'ici là sur le niveau de protection qu'elle accordera à 12 espèces de tortues d'eau douce ainsi qu'aux grenouilles dites "de cristal" car leur peau permet de voir leurs organes internes. Prenant acte de l'amélioration de la situation de l'oie caquetante des Aléoutiennes (Branta canadensis leucopareia), le Comité a accepté par consensus, à la demande des Etats-Unis, de passer cette espèce de canard sauvage de l'Annexe I (interdiction totale de commercialisation) à l'Annexe II permettant une commercialisation régulée. "C'est une histoire positive de restauration d'une espèce", s'est félicité le président du Comité, le Britannique Vincent Fleming.