Côte d'Ivoire: Ouattara rencontre Thiam, ex ministre et banquier international de retour au pays

AFRICA RADIO

8 août 2022 à 18h51 par AFP

Le président ivoirien Alassane Ouattara a rencontré lundi à Abidjan Tidjane Thiam, un ancien ministre et banquier international, le jour de son retour au pays après 22 ans d'absence, a appris l'AFP dans l'entourage de M. Thiam.

Arrivé en fin de matinée, M. Thiam, ex-directeur général du Crédit Suisse a dans la foulée été "reçu par le président Ouattara" avant de rejoindre son fief familial de Yamoussoukro, capitale politique du pays, a déclaré à l'AFP Abdel Aziz Thiam, son frère aîné. Après de brillantes études à Paris au début des années 90, Tidjane Thiam, âgé de 60 ans, était rentré dans son pays où il a notamment été jeune ministre du Plan du président Henri Konan Bédié en 1998, jusqu'au coup d'Etat du général Robert Guei qui a renversé M. Bédié le 24 décembre 1999. M. Thiam, qui possède la double nationalité française et ivoirienne, a alors quitté la Côte d'Ivoire, où il n'était plus revenu depuis. En Europe, il a occupé plusieurs postes prestigieux à la tête de grandes entreprises, dont le groupe d'assurances Prudential et la banque Crédit Suisse. Il a démissionné de la banque février 2020 après que celle-ci a été éclaboussée par un scandale lié à des filatures d'anciens employés. M. Thiam a toujours continué à s'intéresser à la vie politique dans son pays de naissance, certains lui prêtant même l'intention d'être candidat à la prochaine présidentielle de 2025, ce qu'il n'a ni démenti, ni confirmé. "Reposez-moi la question en 2025", avait-il répondu en décembre 2021 à un journaliste de RFI qui l'interrogeait à ce sujet. Lors de la présidentielle d'octobre 2020, il avait apporté son soutien à l'opposition face à Alassane Ouattara, qui briguait un nouveau mandat après dix ans au pouvoir. Un nouveau mandat jugé inconstitutionnel par ses opposants et suivi de manifestations qui avaient fait une centaine de morts. Dans un communiqué publié lundi avant son arrivée à Abidjan, le porte-parole de M. Thiam avait indiqué qu'à son agenda était prévu "principalement des activités de nature familiale et privée, avec en outre, quelques rencontres avec des personnalités".