Dégâts climatiques: le patron de l'ONU demande un accord "ambitieux" à la COP27

AFRICA RADIO

17 novembre 2022 à 16h36 par AFP

Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a pressé jeudi les pays rassemblés à la COP27 de trouver "un accord ambitieux et crédible" sur la question épineuse de la compensation des dégâts climatiques subis par les pays du Sud.

"La manière la plus efficace de reconstruire la confiance est de trouver un accord ambitieux et crédible sur les pertes et préjudices et le soutien financier aux pays en développement", a-t-il déclaré en Egypte. La question des "pertes et dommages", inscrite officiellement à l'agenda de la conférence de l'ONU sur le climat à Charm el-Cheikh, continue de diviser avec les pays du Sud qui réclament l'établissement rapide d'un fonds dédié et ceux du Nord qui y globalement hostiles. "Le temps de parler de la finance pour les pertes et dommages est terminé. Nous avons besoin d'action", a déclaré Antonio Guterres. Il a constaté le fossé entre pays du Nord et du Sud mais a prévenu que "le jeu des accusations mutuelles est une recette pour une destruction mutuelle assurée". "Je vois la volonté de conserver l'objectif de (limiter le réchauffement à) 1,5°C mais nous devons nous assurer que les engagements soient évidents dans les résultats de la COP27", a-t-il aussi dit. Enfin, il a pressé les pays d'agir "sur la question cruciale de la finance" pour aider les pays en développement à limiter leurs émissions et à s'adapter aux changements climatiques. 100 milliards de dollars annuels ont été promis en 2009 à ces fins par les pays développés mais sans que ces sommes ne soient atteintes.