Des diplomates du Malawi, refusant de rentrer, privés de leur statut

AFRICA RADIO

22 janvier 2022 à 16h06 par AFP

Le Malawi a révoqué samedi le statut de huit diplomates qui refusent de quitter les Etats-Unis dans le cadre d'un bras de fer portant sur l'expédition à domicile de leurs effets personnels.

"Nous avons révoqué leur statut diplomatique et aussi informé le gouvernement américain qu'ils ne sont désormais plus là en tant que diplomates malawites", a déclaré à l'AFP Rejoice Shumba, porte-parole du ministère des Affaires étrangères. Les huit diplomates, en poste à Washington et à New York, n'ont pas réussi à empêcher, via un recours en justice, le gouvernement de mettre en oeuvre leur rappel. Selon la porte-parole, le gouvernement ne faisait que finaliser un projet de rappel initié après l'élection de Lazarus Chakwera à la présidence en 2020, la plupart des envoyés ayant été nommés par son prédécesseur Peter Mutharika. "Nous avions entrepris de ramener 70 diplomates de nos missions, mais nous n'avons réussi à en ramener qu'une cinquantaine parce que les autres résistaient. Mais lorsque leur affaire a été rejetée, nous avons repris notre mission pour les ramener", a-t-elle déclaré. Selon l'ambassadeur à Washington rappelé au Malawi, Edward Sawerengera, les huit diplomates ont exigé que leurs biens personnels soient placés dans des conteneurs, puis chargés directement sur un navire, et non d'abord stockés dans un entrepôt - une demande que le ministère a qualifiée de "déraisonnable". Le ministère leur avait donné jusqu'au 31 décembre 2021, date limite non négociable, pour rentrer au Malawi, avant que le gouvernement ne demande réparation en justice.