Ethiopie: le gouvernement accepte une invitation de l'Union africaine à des discussions de paix

AFRICA RADIO

5 octobre 2022 à 8h36 par AFP

Le gouvernement éthiopien a annoncé mercredi avoir répondu favorablement à une invitation de l'Union africaine pour participer à des pourparlers de paix avec les rebelles de la région du Tigré, sans en préciser la date ni le lieu.

"L'Union africaine a envoyé une invitation à des discussions de paix. Le gouvernement d'Ethiopie a accepté cette invitation, dans la lignée de notre position de principe concernant la résolution pacifique du conflit et la nécessité de discussions sans préconditions", a indiqué dans un tweet Redwan Hussein, conseiller à la Sécurité nationale du Premier ministre Abiy Ahmed. Dans un communiqué, le Service de communication du gouvernment éthiopien (GCS) a affirmé que l'UA avait communiqué dans son invitation la date et le lieu des pourparlers, mais ne donne aucun détail à ce sujet. Interrogées par l'AFP au sujet de cette invitation, les autorités rebelles du Tigré, en conflit avec le gouvernement fédéral éthiopien, n'ont pas répondu dans l'immédiat. "Nous communiquerons les détails au moment opportun, en consultations avec les parties", a de son côté déclaré à l'AFP Ebba Kalondo, porte-parole du président de la Commission de l'UA Moussa Faki. Après cinq mois de trêve qui avaient laissé entrevoir des espoirs de négociations de paix, les combats ont repris le 24 août entre l'armée fédérale éthiopienne, épaulée par des forces des régions voisines et par les troupes du voisin érythréen, et les rebelles du Tigré. Le conflit a commencé en novembre 2020 quand le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed a envoyé l'armée éthiopienne au Tigré en déloger les dirigeants du gouvernement régional, qui contestaient son autorité et qu'il accusait d'avoir attaqué des bases militaires sur place.