La patronne du FMI assure le président du Malawi de son soutien

AFRICA RADIO

29 septembre 2022 à 15h51 par AFP

La directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva, a reçu jeudi le président du Malawi, Lazarus McCarthy Chakwera, et l'a assuré de son "soutien" à son programme de réformes économiques, alors que le pays a sollicité une aide financière auprès de l'institution.

"J'ai réitéré au président le soutien résolu du Fonds à son pays et au peuple du Malawi", a déclaré la directrice générale du Fonds monétaire international, dans un communiqué de presse. "À cet égard, les services du FMI travaillent sans relâche avec l'équipe économique du président en vue de la prochaine visite de l'équipe du FMI au Malawi pour discuter des prochaines étapes et explorer les options pour répondre aux besoins de financement immédiats du Malawi et soutenir son programme de réformes", a-t-elle ajouté. "Relever efficacement les défis économiques du pays nécessite un effort concerté de toutes les parties prenantes, y compris le soutien de la communauté internationale", a encore souligné Mme Georgieva. Lazarus McCarthy Chakwera a été reçu par Mme Georgieva au siège du FMI à Washington. Les deux responsables ont eu "une discussion très réfléchie et productive sur la situation économique difficile à laquelle est confronté le Malawi", a précisé la patronne du Fonds. Elle s'est dite "impressionnée par l'engagement inébranlable du président à aller de l'avant avec des efforts de réforme ambitieux pour aider à améliorer la vie du peuple malawien et à rétablir fermement la stabilité macroéconomique, notamment en s'attaquant à une dette publique insoutenable". Le Malawi a entamé des discussions avec le FMI en vue d'obtenir de l'aide. En mai, le pays avait dévalué de 25% de sa monnaie nationale, le kwacha, dans l'espoir d'enrayer une hémorragie de ses réserves en devises et de limiter l'inflation. Les Etats-Unis ont approuvé mercredi une subvention de 350 millions de dollars en faveur de projets d'infrastructures au Malawi, saluant la bonne gouvernance dans ce pays d'Afrique australe. Le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken avait salué l'engagement de Lazarus Chakwera en faveur de "réformes démocratiques et économiques" et jugé le projet de réseau routier essentiel pour augmenter la production agricole du pays. M. Chakwera a remporté la présidentielle de 2020 en faisant campagne sur la lutte contre la corruption dans ce pays pauvre d'Afrique australe.