Le Lesotho, royaume montagneux dépendant et instable

AFRICA RADIO

5 octobre 2022 à 7h06 par AFP

Le Lesotho, petite monarchie constitutionnelle montagneuse d'Afrique australe, qui tient des élections législatives vendredi, est un pays politiquement instable et économiquement dépendant enclavé dans l'est de la puissante Afrique du Sud, à qui il fournit une bonne partie de son eau. 

Maseru (Lesotho) (AFP)

- "Royaume dans le ciel" -

Plus de 80% du pays de la taille de la Belgique (30.355 km2) se situe à plus de 1.800 mètres, lui valant le surnom de "royaume dans le ciel".Le point culminant est le mont Thabana Ntlenyana (3.482 m).

Son roi, Letsie III, est un chef d'Etat sans réel pouvoir, le gouvernement est dirigé par le Premier ministre.Le Parlement est composé de 33 sénateurs et 120 députés.Le pays est mené depuis dix ans par des gouvernements de coalition.

Les Basotho, peuple bantou d'Afrique australe, sont très largement majoritaires et chrétiens pour la plupart. Les deux langues officielles sont l'anglais et le sotho. 

La capitale Maseru, située en plaine, est la plus grande ville avec 350.000 habitants. 

- Histoire mouvementée -

L'histoire politique du pays est ponctuée de coups d'Etat et d'exils, ainsi que d'affaires sordides.

A l'indépendance en 1966, Moshoeshoe II devient roi à 28 ans et l'ancien protectorat britannique connait rapidement une série de troubles et de l'instabilité politique. 

En 30 ans d'un règne interrompu, il est contraint à l'exil par deux fois.D'abord par des violences après des élections contestées, puis à la suite d'un coup d'Etat militaire.Il meurt dans son pays en 1996, dans un accident de voiture.Son fils Letsie III lui succède.

En 1993, le pays a organisé ses premières élections démocratiques. Mais par la suite, chaque scrutin fait sombrer le pays dans le chaos. 

En 1998, manifestations et mutineries font 75 morts et nécessitent l'intervention de troupes venues d'Afrique du Sud et du Botswana. 

En 2007, une série d'attaques visent des ministres, un couvre-feu est instauré. 

Et en 2014, un coup d'Etat manqué provoque la fuite du Premier ministre en Afrique du Sud.De retour au Lesotho, Thomas Thabane reprend la tête du gouvernement en 2017 après une victoire électorale.Mais il est accusé, avec sa seconde épouse, du meurtre de sa première femme. 

L'affaire déclenche une crise politique.Poussé à la démission en 2020 après des mois de crise politique, l'actuel Premier ministre, Moeketsi Majoro, lui succède. 

Les poursuites ont été abandonnées en juillet. 

- Sous dépendance -

Le Lesotho a la particularité d'être complètement enclavé en territoire sud-africain. Le pays importe l'essentiel de la nourriture pour ses 2,2 millions d'habitants de son puissant voisin. 

Près de 15% de la population du Lesotho vit officiellement en Afrique du Sud, selon l'ONU.Plus de 60% des revenus des ménages proviennent de transferts financiers de migrants qui y travaillent.Le taux de chômage est de 22,5%, selon la Banque mondiale. 

De son côté, l'Afrique du Sud compte sur les abondantes réserves en eau du royaume.Le barrage de Katse (centre), prouesse architecturale, approvisionne la capitale Pretoria et Johannesburg.

Le Lesotho compte quelques mines, le 5e plus gros diamant au monde (910 carats) y a été découvert en 2018. 

En 2017, le pays est le premier en Afrique à autoriser la culture du cannabis médical. Selon l'ONU, 70% du cannabis en Afrique du Sud provient du Lesotho où l'"or vert" est la troisième source de revenus.

- Espérance de vie de 55 ans -

Le Lesotho fait partie des pays les plus pauvres de la planète.Plus de 30% de la population, majoritairement rurale, vit avec moins de 1,90 dollar par jour. 

La pandémie mondiale de coronavirus a encore contracté une économie fragile, qui repose essentiellement sur l'agriculture et subit de plein fouet les effets du changement climatique, avec des sécheresses sévères et des gelées précoces. 

Quelque 33% des enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition chronique, selon l'ONU. 

Le sida touche 25% des 15-49 ans, soit le 2e taux de prévalence le plus élevé au monde, selon la Banque mondiale.En 2020, l'espérance de vie y était de 55 ans.