Le Parlement sud-africain réclame des explications au président sur des abus dans l'utilisation de fonds publics

AFRICA RADIO

27 janvier 2022 à 22h21 par AFP

Le Parlement sud-africain a demandé jeudi des explications au président Cyril Ramaphosa sur un enregistrement vocal qui a fuité et dans lequel il aurait suggéré que des fonds publics avaient été utilisés pendant la campagne électorale interne à l'ANC en 2017.

Le Comité permanent des comptes publics du parlement a annoncé dans un communiqué avoir écrit à M. Ramaphosa pour lui demander de répondre "par écrit aux allégations d'utilisation abusive de fonds publics pour un usage de parti politique", a-t-il annoncé dans un communiqué. M. Ramaphosa a dix jours ouvrables pour répondre aux questions. Dans cet enregistrement, largement repris par les médias locaux, on peut entendre la phrase suivante : "Chacun d'entre nous sait qu'une bonne partie de l'argent utilisé dans les campagnes (...) provient souvent des ressources de l'État et des ressources publiques". La commission décidera, après réception de la réponse écrite de M. Ramaphosa, si le président devra se présenter en personne pour répondre à d'autres questions. Au cours d'une réunion mardi, le président de la commission, Mkhuleko Hlengwa, a déclaré que M. Ramaphosa devait "à cette commission, au gouvernement et aux citoyens une explication (...) sur ce qu'il sait et ne sait pas". Les fonds auraient été utilisés pendant la campagne interne très disputée de 2017 au sein de l'ANC, qui avait conduit à l'élection de M. Ramaphosa à la tête du parti au pouvoir, pour succéder à Jacob Zuma.