Mali: un fonctionnaire malien de l'ONU tué par un engin explosif

AFRICA RADIO

30 novembre 2022 à 17h51 par AFP

Un fonctionnaire malien de la Mission des Nations unies au Mali (Minusma) est mort mercredi dans l'explosion d'une mine dans le nord du pays, a annoncé cette mission sur Twitter.

"Il a perdu la vie lorsque sa moto a heurté un engin explosif improvisé" à Kidal, a précisé la Minusma. Les mines et les Engins explosifs improvisés (EEI) sont une des armes de prédilection des jihadistes qui sévissent dans le pays depuis 2012. La Minusma est, avec les forces maliennes, l'une des principales cibles des jihadistes qui visent la présence étrangère et les symboles de l'Etat. Un rapport de la Minusma arrêté le 31 août dénombrait 245 attaques aux EEI et aux mines en 2021 et 134 en 2022. Ces attaques ont fait 103 morts en 2021 et 72 en 2022, majoritairement des soldats mais aussi des civils. Avec ses quelque 13.000 soldats, la Minusma, créée en 2013, est la mission de paix de l'ONU la plus meurtrie dans le monde. Plus de 180 de ses membres sont morts dans des actes hostiles.