Maroc: deux migrants noyés, plus de 200 autres interpellés à terre

AFRICA RADIO

27 mars 2022 à 18h51 par AFP

Deux migrants sont morts noyés après un naufrage et plus de 200 autres ont été interpellés dans le sud du Maroc, alors qu'ils s'apprêtaient à embarquer pour l'archipel espagnol des Canaries, rapporte dimanche l'agence de presse MAP.

"La mer a rejeté deux cadavres de candidats à l'immigration clandestine après le chavirement d'une embarcation", a indiqué la MAP, sans autre précision. Parallèlement, les autorités marocaines ont interpellé vendredi et samedi 236 migrants au cours de plusieurs opérations de police dans les provinces de Tarfaya (sud) et Laâyoune, principale ville du Sahara occidental. Ces opérations ont permis la saisie au total de trois embarcations pneumatiques, de deux motogodilles et de bidons d'essence. Les services de sécurité marocains "ont intensifié récemment les opérations de contrôle des tentatives d'immigration irrégulière dans la région", ajoute la MAP. L'Espagne et le Maroc viennent de mettre fin à un an de brouille diplomatique provoquée par la question du territoire disputé du Sahara occidental. Madrid a décidé de renoncer à sa neutralité dans ce conflit opposant le Maroc aux indépendantistes sahraouis du Front Polisario afin de normaliser ses relations avec le royaume chérifien, considéré comme un allié "stratégique" dans la lutte contre l'immigration illégale. Les deux pays voisins se sont engagés à "relever ensemble les défis communs, notamment la coopération pour la gestion des flux migratoires dans la Méditerranée et l'Atlantique, en agissant toujours dans un esprit de pleine coopération", selon une lettre du Premier ministre espagnol Pedro Sanchez au roi Mohammed VI. Le Maroc, d'où partent la majeure partie des migrants vers l'Espagne, a été régulièrement accusé, par nombre d'observateurs, d'utiliser l'immigration illégale comme un moyen de pression sur Madrid. Selon les derniers chiffres du ministère espagnol de l'Intérieur, plus de 40.000 migrants, en grande partie en provenance du Maroc, sont arrivés en 2021 par la mer dans le pays, ainsi que dans les archipels des Baléares et des Canaries.