Musique : Un Salon pour digitaliser l’industrie musicale d’Afrique francophone voit le jour

Musique : Un Salon pour digitaliser l’industrie musicale d’Afrique francophone voit le jour

3 novembre 2022 à 18h38 par Karidja Konaté V/Africa Radio Abidjan

Les 17 et 18 novembre prochains, Abidjan va accueillir le Salon des Industries Musicales d’Afrique francophone (SIMA). C’est un rendez-vous inédit pour les industries créatives en Afrique francophone, a annoncé ce jeudi 03 novembre, Mamby Diomandé, commissaire général de l’évènement.

« L’ère de la digitalisation : quels enjeux pour l’industrie musicale africaine ? », c’est le thème de la première édition du SIMA. L’évènement réunira pendant deux jours au Sofitel Ivoire à Abidjan, plus de 1500 participants de 10 pays, professionnels et consommateurs de l’industrie musicale. Des activités phares telles que des panels, des master-classes ainsi que des keynotes vont meubler le salon.

Olivier Nusse, Directeur général de Universal Music France, A’Salfo, Directeur général de Gaou productions, Alexandre Kirchoff, directeur du label Capitol, Fabrice Sawegnon, directeur de la chaîne Life... plusieurs grandes figures des mondes musical et digital vont ainsi aborder la question des grands défis liés à une digitalisation plus sûre de la musique africaine. « L’enjeu est de rendre compétitive l’industrie musicale d’Afrique francophone comme celle d’Afrique anglophone », a précisé Pit Baccardi, cofondateur du salon. Pour lui, l’Afrique est un atout inestimable et la digitalisation doit servir à éclore davantage cette potentialité.

Par le SIMA, les organisateurs ambitionnent de sensibiliser, renforcer les capacités, valoriser et structurer les flux dans le monde musical en Afrique francophone ». C’est pourquoi, artistes, techniciens, gérants et professionnels spécialistes (avocat, communicants etc.) vont se succéder à la tribune de cet évènement afin de fournir aux participants, des connaissances sur les nouvelles innovations digitales dans leur milieu. Le SIMA est aussi un rendez-vous pour développer le business, des emplois et la visibilité entre les acteurs de la musique.

Un concours est par ailleurs lancé, « Innova Musica », à l’adresse des start-ups afin de déceler de nouvelles innovations en la matière. Le commissaire général, Mamby Diomandé nous en dit plus.Ecoutons.

Musique : Un Salon pour digitaliser l’industrie musicale d’Afrique francophone voit le jour