Afrique du Sud: le président Zuma discute de cricket avec Nelson Mandela

Par La rédaction

JOHANNESBURG (AFP)

Le président sud-africain Jacob Zuma a rendu visite mardi au héros de la lutte anti-apartheid Nelson Mandela, en convalescence à son domicile après deux jours d'hospitalisation, avec lequel il a discuté de la prochaine Coupe du monde de cricket.

"Je l'ai rencontré ce matin", a déclaré Jacob Zuma lors d'une conférence de presse en l'honneur de l'équipe nationale, les Protéas, sélectionnée pour la Coupe du monde de cricket (19 février - 2 avril en Inde, Bangladesh, Sri Lanka).

"Je lui ai promis que vous (...) rendriez le pays fier et que vous iriez le voir pour recevoir ses félicitations", a poursuivi le chef de l'Etat en s'adressant aux joueurs.

"Quand j'ai parlé de vous, il a souri encore plus largement et j'ai vu qu'il vous imaginait sur le terrain.Je suis sûr qu'il vous regardera infliger des leçons aux autres équipes", a-t-il ajouté.

Jacob Zuma n'était pas en Afrique du Sud mercredi quand son illustre prédécesseur, âgé de 92 ans, a été admis dans une clinique privée de Johannesburg pour une infection respiratoire aiguë.

Malgré l'inquiétude qui montait dans le pays en l'absence de communication officielle sur l'état de santé du Prix Nobel de la Paix, Jacob Zuma avait décidé de rester au Forum économique mondial de Davos (Suisse), puis de se rendre comme prévu au sommet de l'Union africaine (UA) à Addis Abeba (Ethiopie).

Mais dès son retour, il s'est précipité au chevet de Nelson Mandela, qui a reçu un flot ininterrompu de visiteurs depuis une semaine.

Tout en notant que le premier président noir du pays (1994-1999) réagissait bien aux traitements, ses médecins se sont inquiétés lundi de cet afflux de visiteurs.

De plus en plus frêle, l'icône mondiale de la liberté et du pardon a commencé à raréfier ses apparitions en 2004.Sa dernière sortie publique remonte à la cérémonie de clôture du Mondial 2010, le 11 juillet à Johannesburg.