Au Maroc, les migrants ne renoncent pas malgré les refoulements

"Je reviendrai ici même si on me renvoyait dix fois": expulsé du Maroc par trois fois, Achille, un Camerounais de 28 ans, ne renonce pas à son "rêve" de gagner clandestinement l'Espagne, malgré les rafles et les déplacements forcés des clandestins comme lui.

AFRICA RADIO

25 octobre 2018 à 9h09 par AFP