Burkina: la société civile dénonce la "criminalisation de l'insurrection populaire"

Une trentaine d'organisations de la société civile ont dénoncé mercredi à Ouagadougou la "criminalisation de l'insurrection populaire", à l'occasion du quatrième anniversaire du soulèvement qui a entraîné la chute du président burkinabè Blaise Compaoré en 2014.

AFRICA RADIO

31 octobre 2018 à 18h21 par AFP