Centre du Mali: une vingtaine, voire une quarantaine de morts, dans de nouvelles attaques

Une nouvelle tuerie dans des villages dogons a fait entre une vingtaine et une quarantaine de morts dans le centre du  Mali, où le président Ibrahim Boubacar Keïta a récusé il y a quelques jours toute notion de "conflit interethnique".

AFRICA RADIO

18 juin 2019 à 19h37 par AFP