Congo: hommage solennel aux victimes du crash d'avion de juin

7 juillet 2010 à 14h06 par La rédaction

BRAZZAVILLE (AFP)

Le président congolais Denis Sassou Nguesso réconforte une Australienne, en larmes, regardant onze cercueils, lors de l'hommage solennel du Congo, mercredi à Brazzaville, au richissime Australien Ken Talbot et à dix autres victimes du crash d'avion du 19 juin.

L'Australienne, environ 40 ans, demeurera anonyme et, comme tous les représentants occidentaux présents à la cérémonie de recueillement, ne fera aucune déclaration.

Un corbillard transportant un cercueil et un camion-remorque avec dix autres arrivent de la morgue municipale, encadrés par deux véhicules 4X4 de la gendarmerie nationale et s'immobilisent sur l'esplanade du Palais des congrès vers 10H00 (09H00 GMT).

Dans l'assistance, figurent les autorités congolaises, des diplomates australiens, français, britanniques, américains, camerounais.Il y a aussi des représentants de la compagnie minière australienne Sundance Resources, de Congo-Iron et de Cam-Iron, ses deux filiales congolaise et camerounaise.

"Profonde sympathie et regrets éternels", peut-on lire sur une couronne mortuaire devant le catafalque du cercueil de Ken Talbot, dont la fortune est estimée à 680 millions d'euros par une revue économique australienne.

Outre M. Talbot, cinq Australiens, deux Français, deux Britanniques et un Américain ont été tués dans l'accident de l'avion parti de Yaoundé et qui s'est écrasé à une trentaine de kilomètres de la ville minière de Yangadou (nord-ouest du Congo).

Sur chaque cercueil, figurent une identité et la date de l'accident.

Dans l'oraison funèbre, le ministre congolais des Mines et de la Géologie, le général Pierre Oba énumère aussi les victimes et leurs fonctions.D'abord "Geoff Wedlock, président du Conseil d'administration de Sundance Resources.Don Lewis, PDG de Sundance Resources.John Carr-Gregg, Président de Congo-Iron.Kenneth Talbot, membre du Conseil d'Administration de Sundance Resources."

Avec eux, étaient "John Jones, membre du Conseil d'administration de Sundance Resources.Craig Oliver, membre du Conseil d'administration de Sundance Resources.Jeff Duff, cadre de Dynamiq, consultant de Sundance Resources et de Congo-Iron pour la sécurité et le soutien médical".

Il y avait enfin "Natasha Flason, assistante personnelle de Talbot Corporation.James Cassley, analyste financier.Frederic Canal, pilote de Aéro-Service", compagnie congolaise qui exploitait l'avion, ainsi que "Steve Hollinworth, pilote de Aéro-Service".

Le ministre Oba affirme que le crash a endeuillé les familles et les pays d'origine des victimes mais aussi le Congo, qui a enterré la semaine dernière des dizaines de ses citoyens morts dans un déraillement de train survenu le 21 juin entre Pointe-Noire (sud) et Brazzaville (bilan officiel: 56 morts).

"A peine quittons-nous les tombes encore fraîches de nos compatriotes à Pointe-Noire (...) que nous devons reprendre ce triste rituel pour pleurer les onze victimes de (l') accident d'avion", a-t-il dit, présentant aux familles "les sentiments de profonde sympathie et de sincères condoléances" du Congo.

Les onze défunts ont tous reçu à titre posthume différentes distinctions dans l'orde du mérite congolais.

11H45 (10H45 GMT).Fin de la cérémonie.Le corbillard et le camion-remorque se mettent en route pour l'aéroport de Brazzaville.Les cercueils partent ensuite pour Paris, d'où ils seront expédiés vers les pays d'origine des victimes, précise un responsable au ministère congolais des Affaires étrangères, Daniel Owassa.