Coronavirus : la Banque mondiale octroie 70 millions de dollars au Togo pour redresser son économie

11 septembre 2020 à 17h02 par AFP

AFRICA RADIO

La Banque mondiale va débloquer 70 millions de dollars en faveur du Togo pour le redressement de son économie, frappée de plein fouet par le coronavirus, a appris vendredi l'AFP auprès de la représentation de l'Institution à Lomé.

Ce financement comprend un don de 35 millions de dollars et un crédit de 35 autres, souligne un communiqué de la Banque. "Cet appui est important pour aider le Togo à atténuer les effets de la pandémie sur les populations et exécuter le plan national de redressement post-Covid-19", a affirmé Mme Hawa Cissé Wagué, représentante résidente de la Banque mondiale pour le Togo, citée dans le communiqué."Les mesures de protection sociale et de santé soutenues par cette opération devront atténuer l'impact des effets de la crise sur les plus vulnérables en soutenant la consommation des ménages et en garantissant l'accès aux services de base", a-t-elle souligné. Selon la Banque mondiale, le Togo a pris des "mesures importantes pour contenir la pandémie et atténuer son impact socioéconomique et doit faire face à des contraintes financières". Le coronavirus "a eu des répercussions importantes sur l'économie togolaise et pourrait faire baisser la croissance de 5,3 % en 2019 à 1 % en 2020", indique un rapport de la banque sur la "situation économique au Togo", publié mardi. Les restrictions au trafic aérien, la fermeture des frontières, les mesures de distanciation sociale et de limitation des déplacements conjuguées à la baisse de la croissance chez les principaux partenaires commerciaux du Togo, ont "porté un coup dur à l'activité économique au Togo", précise cette étude intitulée : "Dynamiser l'investissement privé pour plus de croissance et d'emplois". Le Togo a rouvert le 1er août ses frontières aériennes, fermées en mars pour freiner la propagation du coronavirus. La capitale togolaise avait observé trois mois de couvre-feu. Certaines villes avaient été également bouclées. Par ailleurs, les autorités togolaises ont prolongé début juillet pour trois mois, l'état d'urgence sanitaire décrété déjà en avril. Les frontières terrestres du pays restent toujours fermées depuis mars. Le Togo, qui a enregistré son premier cas d'infection au nouveau coronavirus le 6 mars, compte 1.537 cas dont 37 décès, selon les chiffres officiels publiés jeudi soir. 1.145 patients sont guéris et 355 autres sont sous traitement.