Darfour: l'ONU suspend pour quatre mois le retrait de ses Casques bleus

27 juin 2019 à 12h26 par AFP

AFRICA RADIO

Le Conseil se sécurité de l'ONU a adopté jeudi à l'unanimité une résolution prolongeant de quatre mois sa mission de Casques bleus dans la région soudanaise du Darfour (Minuad), suspendant leur retrait progressif en attendant de voir l'évolution de la situation à Khartoum.

C'est une "pause de quatre mois" dans le retrait de la Minuad, a expliqué l'ambassadeur adjoint britannique auprès de l'ONU, Jonathan Allen. "Nous avons éteint le pilote automatique" dans la poursuite du retrait, s'est félicité l'ambassadeur allemand, Christoph Heusgen.Les négociations du texte rédigé par le Royaume Uni et l'Allemagne ont été difficiles. Européens et Africains au Conseil de sécurité avaient plaidé pour une suspension du retrait alors que la Chine et la Russie réclamaient sa poursuite en avançant le principe de non-ingérence dans les affaires internes soudanaises."Pour décider de la fin de la mission, nous avons besoin d'un gouvernement légitime reconnu par la communauté internationale", a souligné l'ambassadeur français François Delattre, en se félicitant du "renouvellement technique" du mandat des Casques bleus pour quatre mois, jusqu'au 31 octobre.Après plusieurs mois de manifestations qui ont poussé en avril l'armée à destituer le président Omar el-Béchir, le Soudan reste le théâtre d'un bras de fer entre le Conseil militaire et les chefs de la contestation qui exigent le transfert du pouvoir aux civils.Il y a un an, le Conseil de sécurité s'était mis d'accord pour engager un retrait graduel au Darfour, dans l'ouest du Soudan, de sa force de paix conjointe avec l'Union africaine (7.800 Casques bleus aujourd'hui) devant s'achever fin 2020.La Minuad est déployée au Darfour depuis 2007 et a compté jusqu'à 16.000 Casques bleus.Les ONG Amnesty International et Human Rights Watch avaient appelé l'ONU à interrompre le retrait de la Minuad dans un contexte de répression accrue au Soudan, notamment par des individus en uniformes soupçonnés de liens avec les milices Janjawid accusées d'exactions au Darfour.Le Darfour est déchiré depuis 2003 par un conflit opposant les forces soudanaises à des rebelles issus de minorités ethniques et s'estimant marginalisés par le pouvoir central. Selon les Nations unies, le conflit au Darfour a fait environ 300.000 morts et plus de 2,5 millions de déplacés.