Darfour: le pilote russe "libéré" selon Moscou, "retrouvé" d'après l'ONU

29 juillet 2010 à 17h44 par La rédaction

KHARTOUM (AFP)

Le pilote d'hélicoptère russe porté disparu depuis lundi au Darfour, région de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile, a été "libéré" jeudi soir selon les autorités russes, "retrouvé" affirme l'ONU qui reste prudente dans cette affaire encore trouble.

"Cet après-midi vers 17H00 (14H00 GMT), on a eu un contact avec les autorités soudanaises, les forces de sécurité, qui nous ont demandé d'envoyer un hélicoptère de Nyala à un endroit à l'est de Kass pour récupérer le pilote russe porté disparu", a dit Kemal Saïki, porte-parole de la mission de paix ONU-Union africaine au Darfour (Minuad).

"Vers 20H15 (17H15 GMT), l'hélicoptère est rentré à notre base de Nyala avec le pilote porté disparu.Ce dernier est sous observation médicale.Nous aurons plus de détails sur les circonstances (de sa disparition) au terme d'un +débriefing+ demain", a ajouté le responsable.

"Nous n'avons pas plus de détails pour l'instant sur les circonstances de sa disparition", a indiqué M. Saïki.

A Moscou, dans le même temps, l'émissaire russe pour le Soudan, Mikhaïl Marguelov, cité par Interfax, a déclaré que le pilote, Evguéni Mostovchtchikov, qui "avait été fait prisonnier" lundi avait été "libéré" jeudi soir et se trouvait dans la mission de l'ONU au Darfour.

Un hélicoptère de la compagnie russe UTair, travaillant sous contrat avec la Minuad et avec à son bord quatre membres d'équipages russes et quatre passagers, a effectué un atterrissage lundi à Oum Sader, bourgade située à 55 kilomètres au nord de Nyala, la métropole du Darfour, a indiqué jeudi plus tôt la Minuad.

"Il avait été rapporté que les passagers et les membres d'équipages ont été cloués au sol par les autorités locales (après l'atterrissage).Toutefois, alors que nous recevons plus d'informations, il a été déterminé que le groupe est tombé sur des éléments hostiles non identifiés", ont souligné jeudi les casques bleus, sans toutefois faire état d'un enlèvement.

"Ils ont été attaqués et battus par des hommes armés inconnus portant des uniformes.Les assaillants ont volé et battu plusieurs passagers et des membres d'équipages", a ajouté la mission de paix.Les autorités soudanaises sont ensuite arrivées sur les lieux et ont ramené à une base militaire les passagers et l'équipage, à l'exception de Mostovchtchikov.

Le Darfour est le théâtre depuis sept ans d'une guerre civile meurtrière opposant des mouvements rebelles aux forces gouvernementales.Mais depuis l'émission, en mars 2009, d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale (CPI) contre le président soudanais Omar el-Béchir, cette région est aussi en proie à une vague d'enlèvements d'expatriés.

La zone de Kass, au Darfour-Sud, où a été "retrouvé" selon les casques bleus, "libéré" d'après Moscou, le pilote russe, est située à près d'une cinquantaine de kilomètres à l'ouest d'Oum Sader.Des preneurs d'otages avaient déjà détenu certaines de leurs victimes dans ce secteur.

Par ailleurs, une patrouille de la Minuad a été la cible jeudi d'une embuscade dans le Darfour-Ouest par des hommes armés inconnus qui a fait quatre blessés légers au sein de la mission de paix.Les casques bleus ont riposté "vigoureusement" aux tirs de leurs assaillants qui ont pris rapidement la fuite, a souligné le porte-parole de la mission.