EN DIRECT: L'insurrection se poursuit en Libye

24 février 2011 à 10h21 par La rédaction

TRIPOLI (AFP)

12H10 - KADHAFI VA S'EXPRIMER SOUS PEU, ANNONCE LA TV LIBYENNE -

12H02 - Objectif: libérer Tripoli - Réunion de protestataires à Al-Baïda, ville côtière à l'est de Benghazi."Notre objectif est Tripoli, si Tripoli n'arrive pas à se libérer par lui-même", lance un homme."On ne peut plus faire marche arrière.Même si nous mourrons tous, au moins nos enfants n'auront pas à vivre avec lui", Mouammar Kadhafi, lance un autre.

11H57 - PARIS EVOQUE DES "CRIMES CONTRE L'HUMANITE" ET LA SAISINE DE LA JUSTICE INTERNATIONALE - La France estime que les violences perpétrées par le pouvoir en Libye "pourraient constituer des crimes contre l'Humanité" et que "la saisine de la justice internationale" doit être envisagée.

UNE AUTRE VILLE TOMBE

11H55 - Une autre ville tombe - A Zouara, à 120 km à l'ouest de Tripoli, c'est "le peuple qui tient la ville", racontent quatre témoins venant d'arriver en Tunisie.La police et  les militaires ont déserté les rues.

11H47 - Tour de vis en Corée du Nord - Le régime stalinien de Kim Jong-Il tente de rendre encore plus hermétique l'accès aux informations étrangères.Des équipes de policiers anti-émeutes ont également été créées pour répondre à une éventuelle rébellion inspirée par le Moyen-Orient, selon le Daily NK, journal en ligne basé à Séoul .

11H39 - Le pétrole touché - La production d'hydrocarbures de l'italien ENI, premier producteur étranger en Libye, a été diminuée de plus de 50% à la suite de l'arrêt de certaines activités à cause des violences.

11H24 - Fuite - "Environ 5.000 Tunisiens, 171 Libyens, 22 Algériens, 28 Marocains" sont arrivés mercredi en Tunisie via le principal poste frontalier, rapporte le président du comité régional du Croissant-Rouge.

11H12 - Enlèvements - Deux filles de l'ex-chef du protocole de Kadhafi, Nouri El-Mismari, exilé en France, ont été enlevées à Tripoli.Elles ont été emmenées de force à la télévision pour démentir les propos de leur père qui s'est exprimé dans les médias notamment français, selon l'avocat de Nouri El-Mismari.

11H05 - Nouvel appel de l'UE - "Nous appelons à un arrêt immédiat de l'usage de la force contre les manifestants en Libye", demande le président de l'Union européenne, Herman Van Rompuy.

10H57 - Tripoli déserté - Les rues de la capitale sont quasi-désertes après une nuit troublée par des tirs nourris.A Al-Baïda, dans la région orientale riche en pétrole, tombée aux mains des opposants, les murs sont criblés de balles, stigmates de la violence des combats entre opposants et "mercenaires" à la solde du dirigeant libyen.

10H50 - Vols suspendus - La compagnie aérienne italienne Alitalia suspend tous ses vols réguliers à destination de Tripoli, en raison de "l'aggravation de la situation".

10H30 - "Catastrophique" - Le ministre italien de l'Intérieur Roberto Maroni exhorte l'Europe à aider son pays à faire face à un risque de crise humanitaire "catastrophique" en Libye.

10H00 - "Derniers moments" - Le ministre français de la Défense Alain Juppé, souhaite "de tout coeur" que Mouammar Kadhafi "vive ses derniers moment de chef d'Etat". "Ce qu'il a fait, ce qu'il a décidé de faire, c'est-à-dire tirer à l'arme lourde sur sa population, est naturellement inacceptable", dit-il sur France Inter.

EN DIRECT : La côte Est de la Libye serait "tombée" aux mains des opposants au régime. Le président américain Barack Obama a jugé  "scandaleux" la répression armée et le bain de sang en cours. Les évacuations de ressortissants se sont accélérées, tandis que de nouveaux bilans ont fait état de plus de 600 morts en Libye, voire 2000 selon une source médicale.