En Tunisie, une jeunesse sous surveillance

AFRICA RADIO

21 mars 2021 à 10h13 par AFP

"J'ai déménagé trois fois ces derniers mois, j'ai arrêté d'aller voir certains amis pour ne pas les mettre en danger": Hamza Nasri, un militant tunisien de 27 ans, vit dans le viseur de la police après avoir participé à plusieurs manifestations.