JDA du Vendredi 13 Juillet 2012

Par La rédaction

République Démocratique du CONGO : Nord-Kivu : Pourquoi cet éternel recommencement de la violence dans ce coin du pays ?Rien n'y fait. Ni les efforts du gouvernement de Kinshasa, ni la présence de 19 000 casques bleus. Rien ne semble, en effet, pouvoir soustraire l'Est de la Rdc de la spirale de la violence.Pour en parler : Achraf SEBBAHI, chargée de campagne sur la RD Congo au Secrétariat international d'AMNESTY International à LondresUmbo SAALAMA, pour témoigner, journaliste, responsable de la Radio BUTEMBO, Nord-KivuDévasté par deux guerres dont la première eut pour épilogue l'exil du président Mobutu, en 1997, et la seconde, un bilan de quatre millions de morts, selon certaines sources, le Nord-Kivu a pour épouvantail aujourd'hui, le général Bosco Ntaganda et sa rébellion du M23. Laquelle gagne du terrain, occupant des localités périphériques, comme pour mieux prendre en tenaille Goma, le chef-lieu de la province. La menace s'est faite suffisamment sérieuse pour que le gouvernement et la Mission des Nations unies en République démocratique du Congo (Monuc) s'empressent d'y dépêcher des renforts.