L'extrême pauvreté, préoccupation numéro 1 des électeurs malgaches

"Si je devais voter, je voterais pour les bacs à ordures car ce sont eux qui nous nourrissent !", lance Claudine Rajaonarison qui parcourt depuis l'aube Antananarivo à la recherche de bouteilles en plastique qu'elle revendra à des recycleurs. 

AFRICA RADIO

30 octobre 2018 à 7h54 par AFP