Le cacao à son plus haut niveau depuis 32 ans

Par La rédaction

LONDRES (AFP)

Les cours du cacao sont montés mardi à leur plus haut niveau depuis 32 ans, portés par des inquiétudes sur la situation en Côte d'Ivoire, théâtre d'un regain de tension ces derniers jours, alors qu'un arrêt temporaire des exportations de fève brune pourrait être prorogé.

Sur le NYBoT-ICE américain, la tonne de cacao pour livraison en mars a atteint mardi 3.666 dollars, son niveau le plus élevé depuis le 12 janvier 1979.

Sur le Liffe de Londres, le contrat pour livraison en mars a grimpé jusqu'à 2.378 dollars la tonne, un sommet depuis fin juillet, et se rapprochait d'un record depuis 33 ans atteint en juin.

"L'escalade de la violence en Côte d'Ivoire propulse les cours du cacao" à de nouveaux sommets, observait Yingxi Yu, analyste chez Barclays Capital.

La crise ivoirienne a fait au moins 300 morts dans des violences depuis mi-décembre, selon l'ONU, et Abidjan connaît un regain de tension ces derniers jours.

Depuis fin novembre, la Côte d'Ivoire, premier producteur mondial de fève brune, est divisée entre le président sortant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara, reconnu par la communauté internationale.

M. Ouattara avait demandé fin janvier un arrêt des exportations de cacao jusqu'au 23 février, un appel respecté par les grands négociants et chocolatiers.Selon certains médias, cet arrêt pourrait être prorogé jusqu'au 10 mars.

Ainsi, depuis un mois, le marché ivoirien du cacao est fortement perturbé, et les stocks de fève brune invendus s'empilent et commencent à pourrir, ont expliqué des analystes.