Le Kenya lance sa campagne de vaccination contre le Covid-19

Par AFP

AFRICA RADIO

Le Kenya a lancé vendredi sa campagne de vaccination contre le coronavirus, avec une première phase ciblant les personnels médicaux, alors que de premiers lots de vaccins sont également déployés dans plusieurs autres pays d'Afrique de l'Est.

Au Kenya, le directeur général du ministère de la Santé, Patrick Amoth, a été le premier à recevoir le vaccin à l'hôpital national Kenyatta dans la capitale Nairobi."Je suis très content d'avoir reçu le vaccin et j'exhorte les autres agents de santé à ne pas avoir peur. Le vaccin est sûr", a-t-il déclaré.Les personnels de l'unité de soins intensifs de l'établissement ainsi que des internes en médecine ont suivi.Dans le cadre de l'initiative Covax, créé par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) pour permettre aux pays les plus démunis d'avoir accès aux vaccins, le Kenya a reçu mercredi un peu plus d'un million de doses du vaccin Oxford-AstraZeneca, fabriquées par le Serum Institute of India."C'est un moment passionnant pour notre nation. Nous combattions la pandémie avec des balles en caoutchouc mais ce que nous avons acquis aujourd'hui équivaut, métaphoriquement parlant, à des bazookas et des mitrailleuses dans la lutte contre la pandémie", avait déclaré le ministre de la Santé, Mutahi Kagwe, lors de la réception des vaccins mercredi.La première phase de vaccination, qui durera jusqu'à juin, vise d'abord quelque 400.000 agents de santé, qui seront suivis d'autres fonctionnaires considérés comme prioritaires, tels les policiers et les enseignants.De juillet prochain à juin 2022, la campagne ciblera les personnes à haut risque de décès ou de maladie, avant une phase finale, prévue jusqu'à juillet 2023, qui ouvrira la vaccination au reste de la population.Le Kenya a enregistré 107.000 cas et 1.870 décès dus au coronavirus.Le Rwanda a également pleinement lancé vendredi sa campagne de vaccination, après un premier déploiement en février d'un millier de doses du vaccin Moderna à destination d'agents de santé."Je suis si heureuse que ça arrive enfin. Etre vaccinée, c'est quelque chose que j'attendais en raison de la nature et du risque de mon travail, qui est de m'occuper de patients atteints du coronavirus", s'est réjouie Arielle Munezero, une employé médicale de 30 ans.Le Rwanda est devenu mercredi le premier pays africain à recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech, avec environ 100.000 doses livrées dans le cadre de l'initiative Covax. Le pays a également reçu 240.000 doses du vaccin AstraZeneca.Le Rwanda, qui compte 12 millions d'habitants, prévoit de vacciner 30% de sa population cette année et 60% d'ici fin 2022.L'Ouganda a aussi reçu vendredi une livraison de 864.000 doses de vaccin AstraZeneca et commencera à les distribuer le 10 mars.Les pays d'Afrique de l'Est ont été parmi les premiers du continent à mettre en oeuvre des confinements stricts en mars 2020 pour contenir la pandémie. Ces trois pays sont toujours soumis à un couvre-feu nocturne.strs-fb/sva/ayv