Les capitales de l'Angola et du Tchad, villes les plus chères pour les expatriés

10 juillet 2014 à 6h29 par La rédaction

Paris (AFP)

Les capitales de l'Angola et du Tchad sont les villes les plus chères du monde pour les expatriés, même si le classement reste dominé par les villes asiatiques et européennes, selon une étude du cabinet Mercer publiée jeudi.

Luanda est la ville la plus chère pour la deuxième année consécutive, devant N'Djamena. Viennent ensuite Hong-Kong et Singapour, les villes suisses de Zurich et Genève, puis Tokyo, Berne, Moscou et Shanghaï, en raison des mouvements de change et de l'inflation.

Le Top-20 est dominé par des villes asiatiques (7 villes), européennes (6 villes), et africaines (5 villes).Les trois capitales européennes les plus chères sont Londres (12e), Copenhague (15e) et Oslo (20e).

Paris est la 27e ville la plus chère au monde pour les expatriés.

L'étude compare les prix dans 211 villes et mesure les coûts de plus de 200 articles, en prenant en référence la ville de New-York et en mesurant les effets de change par rapport au dollar américain.

"Alors que Luanda et N'Djamena sont des villes relativement peu coûteuses, elles sont très chères pour les expatriés, puisque la plupart des biens de consommation est importée", a estimé Ed Hannibal chez Mercer dans un communiqué."En outre, trouver un hébergement sûr qui réponde aux normes occidentales peut être difficile et très coûteux aussi", ajoute-t-il.