Militaires français bombardés en Côte d'Ivoire en 2004: le parquet demande un procès pour trois pilotes

Le parquet de Paris demande un procès aux assises pour un ex-mercenaire bélarusse et deux officiers ivoiriens, accusés d'avoir tué neuf militaires français dans le bombardement de Bouaké (Côte d'Ivoire) en 2004, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

AFRICA RADIO

4 juillet 2018 à 13h35 par AFP