Niamey de nouveau privée d'électricité

30 mai 2019 à 12h32 par AFP

AFRICA RADIO

Plusieurs villes nigériennes, dont la capitale, Niamey, sont soumises depuis quatre jours à de gros délestages, en raison de fortes perturbations dans la fourniture du courant acheminé depuis le Nigeria voisin, a annoncé jeudi la société publique d'électricité.

Selon la Société nigérienne d'électricité (Nigelec, publique), le problème est survenu en début de semaine après la chute, à une centaine de kilomètres de Niamey, de deux pylônes qui acheminent le courant dans la capitale à partir du Nigeria. Depuis lundi soir, des coupures répétées pouvant durer des journées entières sont observées à Niamey, une ville de 1,5 million d'habitants. La pénurie de courant touche également les régions de Dosso et Tillabéri (ouest) toutes interconnectées au réseau nigérian, précise la Nigelec. Les responsables de la société se sont rendus sur les lieux où des techniciens s'activent à rétablir la ligne électrique fortement endommagée, selon les images de la télévision d'Etat. De mi-avril à mi-mai dernier, Niamey a déjà enduré près d'un mois de coupures longues et répétées d'électricité, principalement en raison d'un problème sur les lignes provenant du Nigeria qui fournit au Niger 80% de son électricité. Si les habitants de la capitale sont habitués aux coupures fréquentes, la situation actuelle est exceptionnelle avec les absences de courant qui coïncident avec la période de ramadan et une forte canicule. En conséquence, les centres névralgiques sont alimentés en priorité: hôpitaux, postes de commandement militaires, zone présidentielle, a expliqué la Nigelec. Ces délestages perturbent gravement le système de distribution d'eau potable, qui vient à manquer dans les foyers.