Niger: Seïni Oumarou, allié du pouvoir, nouveau président du Parlement

Par AFP

AFRICA RADIO

Un allié du pouvoir au Niger, Seïni Oumarou, 70 ans, a été élu mardi président de l'Assemblée nationale issue du scrutin de décembre et largement dominée par la mouvance présidentielle, a annoncé la radio du Parlement.

"Seïni Oumarou ayant obtenu 129 voix sur 129 votants, la majorité absolue étant de 65 voix, est déclaré élu président de l'Assemblée nationale" qui compte 166 députés, a déclaré Kalla Ankouraou, qui préside le bureau provisoire de l'Assemblée.Seïni Oumarou, qui dirige le Mouvement national pour la société du développement (MNSD, au pouvoir de 1999 à 2010) succède à Oussëini Tinni, un militant du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS au pouvoir) en poste depuis 2016.M. Oumarou, arrivé troisième à la présidentielle de décembre, avait appelé à voter au second tour pour Mohamed Bazoum, le candidat du pouvoir, proclamé dimanche vainqueur par la Cour constitutionnelle.Il est issu de l'ethnie djerma, dans la région de Tillabéri, située dans la "zone des trois frontières", avec le Mali et le Burkina Faso, régulièrement frappée par les jihadistes affiliés à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) ou au groupe Etat islamique (EI). M. Oumarou a été président du Parlement (2009), Premier ministre et plusieurs fois ministre sous Mamadou Tandja, le charismatique président renversé par un putsch en 2010 après avoir modifié la Constitution pour rester au pouvoir au-delà de son second mandat, mais resté une figure adulée jusqu'à sa mort le 24 novembre 2020.Arrivé en troisième position à la présidentielle de 2016, il avait contesté la réélection de Mahamadou Issoufou pour "fraudes massives", avant d'accepter un poste de "Haut représentant du président de la République".