Nord-Ouest du Nigeria: treize policiers tués par des voleurs de bétail

19 juillet 2021 à 7h09 par AFP

AFRICA RADIO

Treize policiers ont été tués dans une embuscade tendue par des voleurs de bétail dans l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, a annoncé dimanche soir la police locale.


La patrouille a été attaquée dans le village de Kurara Mota, dans le district de Bungudu, où elle s'était rendue pour "répondre à un appel de détresse" des résidents concernant une attaque imminente des malfaiteurs, a indiqué le porte-parole de la police locale Mohammed Shehu."Malheureusement, treize policiers ont perdu la vie", a-t-il ajouté. La police a lancé des recherches pour tenter de retrouver les "bandits", comme sont désignés dans cette région les kidnappeurs et voleurs de bétail, dans les zones foretières voisines où ils se cachent, a ajouté l'officier de police. Selon les résidents, les "bandits" avaient d'abord tenté d'attaquer le village voisin de Magami mais avaient été repoussés par les forces de l'ordre stationnées en ville. "Les bandits ont alors attaqué un village voisin, où ils ont tué une personne et pillé quelques magasins avant de se rendre à Kurara Mota où ils ont attaqué le policiers", a expliqué un résident, Bature Dan-Malam.Le nord-ouest du Nigeria est le théâtre depuis plusieurs années des activités de bandes de criminels qui attaquent, pillent et enlèvent les villageois, dont ils volent le bétail et brûlent les maisons. Aucun déploiement de forces, ni accord conclu localement n'a permis de mettre un terme aux violences des "bandits" qui se sont également reconvertis depuis quelques mois dans l'enlèvement de masse d'écoliers ou lycéens contre rançon. Les malfaiteurs sont connus pour s'abriter dans les zones boisées de la forêt de Rugu, qui s'étend sur les Etats de Niger, Katsina, Kaduna et Zamfara.Depuis deux ans, les violences ont poussé plus de 80.000 personnes à fuir leurs villages pour trouver refuge au Niger voisin, selon le Haut commissariat des Nations unies aux réfugiés (HCR).