Ouest ivoirien: les ex-rebelles prennent deux localités en zone pro-Gbagbo

25 février 2011 à 18h50 par La rédaction

ABIDJAN (AFP)

Les ex-rebelles ivoiriens des Forces nouvelles (FN), qui tiennent le nord du pays, ont pris vendredi deux localités de l'ouest, dans la zone sous contrôle du président sortant Laurent Gbagbo, a-t-on appris de sources concordantes.

Dans la localité de Zouan Hounien, proche de la frontière libérienne, des combats avaient opposé jeudi éléments de l'ex-rébellion, alliée à Alassane Ouattara, reconnu chef d'Etat par la communauté internationale, et Forces de défense et de sécurité (FDS) fidèles à M. Gbagbo.

Vendredi, les éléments FN occupaient "toute la ville", a témoigné un habitant, interrogé par téléphone depuis Abidjan.

Un responsable des FDS dans la zone a confirmé la prise de la ville par le camp adverse, assurant qu'il s'agissait d'un "repli tactique" des forces pro-Gbagbo.

Toutes les unités FDS prépositionnées sur l'ancienne ligne de front coupant d'ouest en est le pays depuis les affrontements de 2002-2003 sont "en état d'alerte", a-t-il ajouté.

En allant un peu plus au sud, les FN ont également pris vendredi la petite localité de Bin Houyé, ont rapporté des habitants.

"Nous avons constaté que la ville est entièrement occupée par les soldats des FN.On les reconnaît à leurs treillis", a dit à l'AFP un instituteur."Nous allons à Bloléquin (ville au sud-est de Bin Houyé) nous mettre à l'abri", a-t-il ajouté.

Plus au sud, dans la même zone, des combats ont fait rage durant la journée à l'entrée de la grande ville de Toulépleu, ont indiqué des habitants."On entend des coups de feu, des armes lourdes", a raconté l'un d'eux.