Portrait : Abeti Masikini

Par La rédaction

Abeti Masikini est une artiste chanteuse dont le style musical très éclectique est teinté de diverses tendances : rumba congolaise, blues, soul, folklore, soukouss et d'autres encore. Elle est née le 9 novembre 1954 à Stanleyville au Congo belge désormais Kisangani et décèdera le 28 septembre 1994 à Villejuif en banlieue parisienne suite à un cancer de l'utérus.De son vrai nom, �?lisabeth Finant, Abeti est issue d'une famille aisée de huit enfants. Son père, un métis belgo-congolais, l'initia très tôt au piano. Elle commença dès sa plus tendre enfance comme choriste dans une église catholique. La carrière d'Abeti commence à la fin de l'année 1971 lorsqu'elle rencontre le togolais Gérard Akuesson. Elle est d'office cataloguée comme une chanteuse étrangère surtout à cause de son fort accent swahili. Cependant, grâce à un travail hargneux et à de nombreux passages à la télévision avec son groupe fraichement créé « Les Redoutables » ainsi que ses danseuses « Les Tigresses », elle attire l'attention des critiques par l'originalité de ses spectacles.Son manager Akuesson lui décrochera un contrat à l'Olympia de Paris au courant de l'année 73 avant même la sortie de son premier 33 tours. _ Elle fait le tour du monde avec sa belle voix. Reçue au Sénégal à l'époque par le président Léopold Sédar Senghor ou encore à New York en 1974 au Carnegie Hall, partout elle laisse une très forte impression. Une magnifique prestatation de sa part à l'Olympia lui vaudra deux autres invitations en 1975 par Bruno Coquatrix, fondateur de la célèbre salle.En 1988, Abeti, appuyée de son fan club international, se produit le 24 septembre au Zénith de Paris, devant 5 000 personnes. Concert auquel prend part plusieurs artistes, comme Bernard Lavilliers, Manu Dibango, Pépé Kallé et François Lougah. Le show est diffusé en direct sur Radio France Internationale (RFI). Le succès que rencontre ce spectacle lui vaut un contrat avec la firme de disque multinationale Polygram. En 1989, sa popularité lui permet d'aller se produire jusqu'en Chine pour une tournée de 17 galas avec Chu Mi Yu, une chanteuse connue pour rependre les tubes et les prestations d'Abeti. Elles se présenteront dans les grandes villes du pays devant des milliers de spectateurs.Elle devint une figure reconnue et apprécié de la musique africaine même à Kinshasa, là où on l'avait boudée à ses débuts. Tendrement les Kinois l'appelleront « Tantine Abeti »._ Coté sentimental, le grand amour de sa vie fut son manager Gérard Akuesson. Ils se marièrent en 1989 après 17 ans de vie partagée, elle a porté en son sein 4 enfants. Abeti nous quitte en laissant derrière elle 24 albums dont 2 best of, 2 vidéos de ses concerts en Hollande et l'autre au Zénith de Paris.La vidéo de son plus gros succès [http://www.youtube.com ->http://www.youtube.com/watch?v=7cF7-R6O_Zw]