RDC: au moins dix morts dans des inondations

23 novembre 2019 à 19h13 par AFP

AFRICA RADIO

Dix personnes sont mortes dans des débordements du fleuve Congo et de ses affluents ces derniers jours en plusieurs endroits de la République démocratique du Congo, a-t-on appris samedi auprès d'une source humanitaire qui redoute des maladies avec la décrue.

"Les autorités locales ont enregistré dix morts dans la province du Nord-Ubangi", a déclaré à l'AFP un porte-parole de l'ONG chrétienne Caritas-Congo.De même source, plus de 180.000 personnes ont besoin d'assistance dans cette province du nord de la RDC frontalière de la Centrafrique, pays également touché par des pluies et des inondations depuis un mois."Les eaux sont en train de baisser. Ce retrait des eaux ouvre la voie à des maladies car des cimetières et des fosses septiques ont été submergées", a ajouté Guy-Marin Kamandji, chargé de communication pour Caritas-Congo, sur place samedi dans la province du Nord-Ubangi.Des dizaines de milliers de personnes ont également été sinistrées dans la province voisine du Sud-Ubangi, également arrosée par la rivière Oubangui entre la RDC et la Centrafrique.Par ailleurs, 25 personnes seraient mortes dans la province de l'Equateur (nord-ouest) frontalière du Congo-Brazzaville, rapportent des médias congolais."Nous déclarons que la province de l'Equateur est sinistrée", a déclaré le ministre provincial de l'Intérieur Jean Julie Mwamolanda au site d'information actualité.cd.De l'autre côté du fleuve Congo, au moins 50.000 personnes ont été sinistrées et le gouvernement de Brazzaville a décrété jeudi "l'état de catastrophe naturelle et d'urgence humanitaire". Le quotidien Les Dépêches de Brazzaville a fait état jeudi de trois morts.Vendredi, des habitants ont fait état d'une dizaine de morts au Kasaï, dans le sud-ouest de la RDC, à 185 km au nord de Tshikapa.