RDC: reprise des combats aux portes de Goma entre le M23 et l'armée gouvernementale

21 mai 2013 à 11h20 par La rédaction

GOMA (RDC) (AFP) - (AFP)

Les combats ont repris mardi matin entre les rebelles du M23 et l'armée gouvernementale en périphérie nord de Goma, la capitale de la province du Nord Kivu dans l'est de la République démocratique du Congo (RDC), a-t-on appris de source militaire.

Selon le colonel Olivier Hamuli, porte-parole des FARDC (armée gouvernementale) dans la région, le M23 a attaqué mardi les positions de l'armée gouvernementale, à environ 12 kilomètres de Goma, où des combats s'étaient déjà déroulés la veille.

"Nous leur réservons une riposte farouche", a affirmé le colonel Hamuli, qui n'a pas donné de bilan.

Interrogé par l'AFP, un expert militaire occidental a confirmé la reprise des affrontements.

Selon cette source, le M23 utilise des mortiers et des blindés pris aux forces gouvernementales en novembre.Du coté gouvernemental, les FARDC font usage d'artillerie lourde, a-t-elle précisé.

Aucun contact n'a été possible avec un représentant du M23.Dans un communiqué transmis à l'AFP pendant la nuit, le mouvement rebelle a dénoncé "l'option militaire" prise selon lui par le gouvernement, et a rappelé son "attachement" au dialogue engagé à Kampala à la suite de leur retrait de Goma, qu'ils avaient occupé pendant plusieurs fin novembre 2012.

Ces nouveaux combats interviennent à la veille de l'arrivée du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, en tournée dans la région, avec une étape prévue notamment à Goma.