Soudan: accrochage entre l'armée et un groupe rebelle du Darfour

28 septembre 2020 à 17h31 par AFP

AFRICA RADIO

Un incident a opposé au Darfour, dans l'ouest du pays, l'armée soudanaise à un groupe armé non signataire de l'accord de paix paraphé le 31 août par les autorités de transition et les rebelles, a affirmé lundi un communiqué militaire.

"Malgré le cessez-le-feu, dans lequel les forces armées sont engagées et malgré les avancées concrètes vers la paix dans le pays, une force appartenant au Mouvement de Libération du Soudan (MLS), branche d'Abdelwahid Nour, a attaqué nos troupes à Baldong, dans le Jabal Marra", a indiqué le communiqué."Nos forces stationnées dans ce secteur ont riposté et repoussé l'attaque", a ajouté le texte, sans donner d'autres détails.Abdelwahid Nour vit à Paris et n'a pas participé aux négociations intersoudanaises de Juba, au Soudan du Sud.L'accord de paix a été paraphé le 31 août et doit être signé définitivement le 3 octobre par le gouvernement et le Front Révolutionnaire du Soudan (FRS), une alliance de cinq groupes armés et quatre mouvements politiques issus du Darfour et des Etats méridionaux du Kordofan-Sud et du Nil Bleu.Cet accord historique clôt en principe le chapitre des conflits qui ont ensanglanté le Soudan pendant près de deux décennies et qui ont fait des centaines de milliers de morts --essentiellement dans les premières années-- en particulier au Darfour, selon l'ONU.La paix avec les mouvements rebelles est la priorité du gouvernement soudanais de transition, arrivé au pouvoir après la chute de l'autocrate Omar el-Béchir en avril 2019 après des mois de contestation populaire.