Sur le lieu d'une tuerie, le président malien récuse tout "conflit interethnique"

Le président malien Ibrahim Boubacar Keïta a récusé toute notion de "conflit interethnique" et promis la confiscation des armes illicites dans le centre du pays ensanglanté par les violences entre communautés, lors d'un déplacement dans un village dogon frappé par une tuerie.

AFRICA RADIO

13 juin 2019 à 23h53 par AFP