Tanzanie: cinq morts dimanche lors d'un hommage au président Magufuli

Par AFP

AFRICA RADIO

Une femme et quatre enfants sont morts dimanche dans une bousculade lors d'un hommage au président défunt John Magufuli à Dar es Salaam, en Tanzanie, a affirmé mardi à l'AFP un membre de leur famille.

Une sixième personne est toujours portée disparue, a-t-il ajouté. La bousculade a eu lieu au stade Uhuru dans la capitale économique tanzanienne où était exposé le corps de M. Magufuli, dont le décès à l'âge de 61 ans, a été annoncé mercredi dernier par les autorités."Ils étaient allés lui faire leurs adieux au stade et puis ça s'est transformé en tragédie après une bousculade", a expliqué à l'AFP Gerald Mtuwa, un membre de la famille des victimes, joint par téléphone à Dar es Salaam.Les enfants étaient âgés de 5 à 12 ans, a-t-il précisé. Deux d'entre eux étaient les enfants de la femme décédée et les deux autres ses neveux.Une jeune femme de 26 ans qui les accompagnait est introuvable depuis dimanche, a ajouté M. Mtuwa, en indiquant s'être rendu dans plusieurs hôpitaux et à la morgue sans pouvoir retrouver sa trace.Plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rendues ce week-end au stade de Dar es Salaam pour rendre un dernier hommage à John Magufuli, officiellement décédé de problèmes cardiaques.Selon l'opposition, le président, qui n'avait cessé de minimiser l'impact du coronavirus et refusé de prendre des mesures pour endiguer la pandémie, est en réalité mort du Covid-19 la semaine précédente.Conformément à la constitution, la vice-présidente Samia Suluhu Hassan a pris sa succession et prêté serment vendredi, devenant la première femme à diriger la Tanzanie.Après avoir été exposé samedi et dimanche à Dar es Salaam, le corps de John Magufuli a été acheminé lundi dans la capitale Dodoma, où il a reçu des funérailles nationales en présence de plusieurs chefs d'Etat africains. Le cercueil se trouvait mardi dans l'archipel semi-autonome de Zanzibar. Il sera acheminé dans la ville de Mwanza mercredi, avant l'enterrement prévu vendredi à Chato, la ville natale de l'ancien chef de l'Etat dans le nord-ouest du pays.