Un opposant enlevé en Tanzanie (parti)

5 mai 2019 à 12h25 par AFP

AFRICA RADIO

Un opposant connu pour ses prises de position publiques hostiles au président tanzanien John Magufuli est porté disparu après avoir été enlevé par des hommes armés dans le sud de la Tanzanie, a annoncé dimanche le principal parti d'opposition.

L'opposant Mdude Nyagali a été kidnappé par quatre hommes brandissant des armes au moment où il quittait son lieu de travail samedi soir à Mbozi, a précisé le parti Chadema dans un communiqué.Selon des témoins, l'opposant âgé de 32 ans a hurlé et demandé de l'aide avant d'être forcé de monter à bord d'un des deux véhicules des ravisseurs qui ont démarré à toute vitesse, selon le texte."Jusqu'à présent, nous ne savons pas où est Mdude," a ajouté le Chadema.Les autorités ont été informées. Il n'a pas été possible dans l'immédiat de contacter la police de Mbozi, une ville de la régon de Songwe proche de la frontière zambienne.Selon l'opposition, le président Magufuli a lancé une vague de répression depuis son élection en 2015, prenant des mesures contre les figures de l'opposition et limitant la liberté de la presse.Deux oppposants, dont un parlementaire, ont été condamnés à cinq mois de prison en février pour diffamation envers le chef de l'Etat, surnommé "le bulldozer". Mdudde Nyagali l'avait qualifié "d'hypocrite" dans un tweet transmis à 20.000 personnes quelques heures avant sa disparition. Il avait été accusé de sédition par le passé.Il avait été aussi menacé de subir le même sort que Tundu Lissu, député d'opposition qui est soigné à Bruxelles après avoir été blessé par balle en septembre dernier. Plus de cent groupes de la société civile ont signé cette année un communiqué commun qui condamne la répression "sans précédent" dans la domaine des droits humains et démocratiques.En avril, Reporters sans frontières avait dénoncé le fait que les journalistes étaient "attaqués en toute impunité" en Tanzanie.