Virus: l'Egypte va produire 40 millions de doses de Spoutnik V par an

Par AFP

AFRICA RADIO

La firme pharmaceutique égyptienne Minapharm a annoncé jeudi un accord pour la production en Egypte de quelque 40 millions de doses par an du vaccin russe contre le coronavirus Spoutnik V.

Dans un communiqué commun, Minapharm et le Fonds souverain russe (RDIF), qui a financé le développement du vaccin, annoncent que "les parties ont l'intention de commencer le transfert de technologie immédiatement"."Le déploiement du vaccin est attendu pour le 3e trimestre de 2021", selon le communiqué.La filiale allemande de Minapharm, ProBioGen AG, participera à "l'optimisation du processus afin d'accroître davantage la production", ajoute le communiqué.La Russie cherche à diversifier les sources de production pour son vaccin en multipliant les accords avec des firmes étrangères.Fin mars, le RDIF avait ainsi annoncé que la firme pharmaceutique chinoise Shenzhen Yuanxing Gene-tech allait produire 60 millions de doses de Spoutnik V.Kirill Dmitriev, PDG de RDIF a précisé dans le communiqué jeudi que "l'accord avec Minapharm marque notre premier partenariat dans la région Mena pour produire Spoutnik V".En Eurore, la question de l'utilisation du Spoutnik est controversée. Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a ainsi reproché récemment à la Russie d'en faire un outil de "propagande" dans le monde.Parallèlement, les autorités sanitaires égyptiennes avaient annoncé un peu plus tôt ce mois-ci que l'Egypte allait produire prochainement quelque 80 millions de doses annuellement de vaccin du laboratoire chinois Sinovac.Un accord pour la production de Sinovac en Egypte, via la compagnie de production de vaccins locale Vacsera, a été approuvé cette semaine par les autorités.