Zimbabwe: les opposants arrêtés restent en prison, le président joue l'apaisement

La justice zimbabwéenne n'a pas tranché samedi le cas de la vingtaine d'opposants emprisonnés depuis jeudi, après la victoire contestée du  président sortant Emmerson Mnangagwa, qui a appelé à l'apaisement dans l'espoir de tourner la page de l'ère Mugabe. 

AFRICA RADIO

4 août 2018 à 14h56 par AFP