Nigeria: au moins 80 morts lors d'une explosion dans une raffinerie illégale

AFRICA RADIO

24 avril 2022 à 9h06 par AFP

Une explosion dans une raffinerie de pétrole illégale a fait au moins 80 morts dans le sud du Nigeria, ont déclaré dimanche les services de secours.

L'explosion s'est produite vendredi soir sur un site illégal situé entre les États pétroliers de Rivers et d'Imo, selon la police. "Nous avons retrouvé au moins 80 corps gravement brûlés sur les lieux", a déclaré à l'AFP Ifeanyi Nnaji, un responsable local de l'Agence nationale de gestion des urgences (NEMA), précisant que le bilan pourrait encore s'alourdir. "Nous avons appris que de nombreux corps se trouvaient dans la brousse et les forêts avoisinantes", a-t-il ajouté, précisant que plusieurs véhicules et jerricans calcinés jonchaient les sols noicis de pétrole. La police a confirmé que l'explosion avait eu lieu sur le site d'une raffinerie illégale où des opérateurs et leurs clients s'étaient rassemblés pour se livrer au trafic. Certains médias locaux ont fait état de plus de 100 tués dans l'explosion, la dernière d'une longue série au Nigeria, premier producteur de brut d'Afrique où ce type de drame est fréquent. Dans la région pétrolière du delta du Niger, des criminels issus de certaines communautés locales vandalisent régulièrement des pipelines pour siphonner des hydrocarbures qui sont ensuite raffinés sur des sites illégaux et revendus au marché noir. La plupart des habitants vivent dans une grande pauvreté malgré les millions de dollars générés par leur région, avec une production d'environ deux millions de barils par jour.