Rwanda: Boris Johnson a discuté avec Paul Kagame de l'accord sur les migrants

AFRICA RADIO

23 juin 2022 à 12h06 par AFP

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a été reçu jeudi par le président rwandais Paul Kagame, avec qui il s'est notamment entretenu de leur accord controversé sur l'expulsion vers le Rwanda de migrants arrivés illégalement au Royaume-Uni.

Boris Johnson est arrivé jeudi matin à Kigali où il doit participer vendredi et samedi à la réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth (CHOGM). Lors de leur rencontre au complexe présidentiel d'Urugwiro, les deux dirigeants ont "salué le Partenariat Royaume-Uni/Rwanda sur la migration et le développement économique, qui s'attaque aux dangereux gangs de passeurs tout en offrant une chance de se construire une nouvelle vie dans un pays sûr", a déclaré Downing Street dans un communiqué. La veille, M. Kagame avait reçu le prince Charles, qui a, selon la presse britannique, qualifié en privé ce dispositif d'expulsion de "consternant". Le projet de Londres d'envoyer au Rwanda, à plus de 6.000 kilomètres de ses frontières, des demandeurs d'asile arrivés clandestinement au Royaume-Uni a été condamné par de nombreuses ONG de défense des droits de l'homme, l'ONU et l'Eglise anglicane, qui l'a qualifié d'"immoral". Le premier avion à destination de Kigali a été bloqué à la dernière minute le 14 juin par une décision de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH). Mercredi, le gouvernement britannique a présenté au Parlement un projet de loi permettant d'outrepasser la CEDH. Lors de leur entretien, Boris Johnson s'est félicité de la "position morale" du Rwanda sur la guerre en Ukraine, a indiqué Downing Street, ajoutant que les deux dirigeants avaient discuté des moyens de faire face aux retombées de l'invasion russe, notamment la forte hausse des prix des denrées alimentaires qui frappe particulièrement les pays africains.