Forum Investir en Afrique 2024

SIA 2024 : l'Afrique met à l'honneur ses produits agricoles

Chaque année, plusieurs pays africains se font représenter dans les travées du Salon international de l'agriculture à Paris.

le stand du Rwanda au SIA 2024
le stand du Rwanda au SIA 2024
Crédit : Nadir Djennad

29 février 2024 à 13h02 par Nadir Djennad

La 60e édition de la grande messe des agriculteurs français et européens faisait à nouveau la place belle aux « produits du monde ». Et les plus habitués du continent africain avaient à nouveau établi leurs quartiers au Parc des Expositions de la Porte de Versailles à Paris. Ces pays sont venus mettre à l’honneur les forces de leurs filières agricoles.

C'est le cas du Sénégal, plusieurs professionnels de l'agriculture ont fait le déplacement à Paris, c'est le cas de Sénouma Kanouté, membre d'un groupement d'intérêt économique ( GIE) composée de femmes de la région de Kedougou, au sud-est du pays, proche des frontières du Mali et de la Guinée. Il s'agit d'une unité de transformation et de commercialisation de céréales locales, de fruits, de légumes et de faines enrichies servant à lutter contre la malnutrition infantile.

« Nous sommes venus au salon pour faire découvrir nos produits, et nous faire connaître » affirme Senouma Kanouté.

L’activité a démarré par la transformation du fonio, et par la suite, elle a évolué vers d’autres produits tels que le beurre de karité, la poudre de fruit de baobab localement appelé bouye, le miel, l’huile de palme, les sirops concentrés. Sénouma Konaté est venue surtout pour faire connaître le fonio « Avant le fonio, on ne connaissait pas ici, on espère le faire connaître à un plus grand public, c'est une céréale très bonne pour la santé » ajoute Senouma Konaté

Autre pays présent, la Cote d'Ivoire. L’occasion pour le pays de mettre en lumière l’étendue de son savoir-faire agricole. Selon le ministère ivoirien de l’Agriculture, des producteurs ivoiriens exposent les performances du secteur à travers dégustations, ventes et animations. 

Les pays du Maghreb sont aussi au rendez-vous. Pour l'Algérie,  les stands de dattes et d’huile d’olive sont ceux qui attirent la grande foule. Sid Ali Chérif est producteur et exploitant en Kabylie, une région d'Algérie.

Son huile suscite de l’intérêt « depuis le début du salon, on a des demandes d'achat de Chine, des États-Unis, mais aussi de pays d'Afrique comme le Cameroun » déclare Sid Ali Chérif.

Le salon international de l'agriculture de Paris se termine le 3 mars 2024.