Tunisie: nouvelles interceptions de près de 100 migrants en partance pour l'Europe

AFRICA RADIO

16 août 2022 à 12h06 par AFP

La Tunisie a annoncé mardi avoir déjoué dans la nuit plusieurs tentatives d'émigration clandestine vers l'Europe impliquant 91 personnes, après un weekend au cours duquel plus de 650 candidats à l'exil ont été interceptés ou secourus par les autorités tunisiennes.

La garde nationale a annoncé dans un communiqué avoir empêché "cinq franchissements des frontières maritimes et le sauvetage de 80 personnes", dont 35 migrants originaires de pays d'Afrique sub-saharienne, les autres étant des Tunisiens. Par ailleurs, des "opérations préventives" ont été menées sur les côtes de Menzel Temime (nord), de Mahdia et sur l'archipel de Kerkennah (centre) et près de Zarzis (sud) et ont conduit à l'interpellation de 11 personnes -dont la nationalité n'a pas été révélée- qui préparaient un départ, selon la garde nationale. Au cours de ces opérations, la garde nationale dit avoir saisi "une somme d'argent" sans en préciser le montant, un canot pneumatique et des pompes à air. Lundi, les autorités maritimes et militaires avaient annoncé avoir intercepté ou secouru un total de 657 migrants dont une famille entière de Tunisiens ainsi que 42 Egyptiens partis de Libye ayant échappé à un naufrage, et déjoué au total 46 tentatives d'émigration clandestine. La Tunisie traverse une grave crise politico-économique et compte désormais quatre millions de pauvres. La Libye est elle en proie au chaos depuis 2011 avec des milices qui gèrent le trafic juteux des migrants venant de pays d'Afrique subsaharienne. Au printemps et en été, à la faveur d'une météo plus clémente, les tentatives d'émigration clandestine depuis la Tunisie et la Libye vers l'Europe tendent à augmenter. L'Italie, dont certaines côtes sont à seulement 200 km du littoral tunisien, est l'un des principaux points d'entrée pour les migrants en provenance d'Afrique du Nord. Selon l'agence européenne Frontex, la route de Méditerranée centrale a été empruntée par plus de 42.500 migrants entre janvier et juillet, soit une hausse de 44% par rapport aux sept premiers mois de 2021.