Un nouveau manifestant anti-putsch tué par balle au Soudan (médecins)

AFRICA RADIO

21 juillet 2022 à 18h36 par AFP

Un nouveau manifestant a été tué par balle à Khartoum jeudi, indique un syndicat de médecins prodémocratie, portant à 115 le bilan de la répression depuis le coup d'Etat du général Abdel Fattah al-Burhane en octobre.

Ce manifestant a été tué à Omdourman, la banlieue nord-ouest de Khartoum, précise le syndicat, qui a recensé des milliers de blessés depuis le putsch du 25 octobre 2021. Ces nouvelles violences interviennent alors que le Soudan a récemment été endeuillé par d'autres affrontements, cette fois dans le Sud, en raison d'un conflit tribal qui a fait une centaine de morts avant de dégénérer en violences à travers plusieurs Etats du pays, l'un des plus pauvres au monde. Si les rassemblements des prodémocratie --qui ont régulièrement lieu depuis le putsch-- se sont de nouveau essoufflés avec la fête musulmane de l'Aïd al-Adha la semaine passée, les militants veulent relancer le mouvement dimanche. Ils appellent ainsi à une manifestation pour la "coexistence pacifique" entre les multiples ethnies et tribus du pays, après le dernier conflit dans l'Etat du Nil Bleu la semaine passée.