Zimbabwe : le principal leader de l'opposition change le nom de son parti

AFRICA RADIO

24 janvier 2022 à 19h51 par AFP

Le principal leader de l'opposition au Zimbabwe a annoncé lundi que son parti abandonnait son nom historique mais contesté, évitant ainsi des querelles de factions et un litige juridique.

Nelson Chamisa, qui a perdu de justesse les élections en 2018 face au président Emmerson Mnangagwa, a présenté un nouveau nom, la Coalition des citoyens pour le changement (CCC). "Nous avons des citoyens qui se rassemblent. C'est une affaire de citoyens. C'est une indaba (réunion) de citoyens. C'est une décision de citoyens", a déclaré M. Chamisa lors d'une conférence de presse. "C'est une façon pour les citoyens de dire leur souhait d'un changement pour le Zimbabwe. Donc les agriculteurs pour le changement, nous voulons voir ce que vous faites. Les enseignants pour le changement, nous voulons voir ce que vous faites", a-t-il ajouté. Nelson Chamisa abandonne le nom de Mouvement pour le changement démocratique (MDC), qui s'était formé en 1999 à partir du mouvement syndical pour contester la mainmise de la ZANU-PF sur le pouvoir. Le MDC s'est rapidement imposé comme le parti d'opposition le plus puissant que le Zimbabwe ait jamais connu, inspirant les mouvements syndicaux de la région à entrer eux aussi en politique. Mais ces dernières années, le parti s'est scindé en de multiples groupes qui revendiquent tous le nom, les symboles et les couleurs du MDC. Des querelles qui ont conduit à des batailles judiciaires et ont semé la confusion parmi les électeurs. La CCC a adopté la couleur jaune vif, au lieu du rouge du MDC. M. Chamisa a enregistré le parti auprès de la Commission électorale du Zimbabwe avant les élections partielles prévues en mars pour pourvoir 133 sièges locaux et parlementaires. Une occasion de tester le CCC avant les prochaines élections générales de 2023.