Accueil royal pour le président sud-africain en visite d'Etat à Londres, la première de Charles III

AFRICA RADIO

22 novembre 2022 à 14h36 par AFP

Le président sud-africain Cyril Ramaphosa a été reçu mardi en grande pompe lors d'une visite d'Etat à Londres, la première de Charles III au cours de laquelle le changement climatique et le partenariat commercial entre les deux pays seront notamment abordés.

Le roi, la reine consort Camilla, le prince héritier William et son épouse Kate ont accueilli le président sud-africain lors d'une cérémonie traditionnelle sur la place Horse Guard Parade à Londres. M. Ramaphosa a passé en revue avec Charles III la garde d'honneur, avant qu'une procession en carrosse ne les mène jusqu'au Palais de Buckingham. Cette visite d'Etat de deux jours est la première du roi Charles III depuis qu'il a accédé au trône après la mort d'Elizabeth II début septembre. "Le fait que l'Afrique du Sud soit le premier pays accueilli (pour une visite d'Etat) par sa majesté le roi montre notre engagement pour développer des partenariats avec l'Afrique", a déclaré sur Twitter le ministre des Affaires étrangères James Cleverly. A l'occasion de cette visite, Cyril Ramaphosa, venu à Londres en septembre pour les funérailles d'Elizabeth II, prononcera mardi après-midi un discours devant le Parlement. Il doit aussi se rendre à l'Abbaye de Westminster, où se trouve un mémorial en hommage à Nelson Mandela, grand ami de la défunte souveraine britannique. Le président sera mardi soir invité d'honneur d'un banquet d'Etat au palais de Buckingham. Son épouse, Tshepo Motsepe, n'a finalement pas fait le déplacement à Londres, car elle se remet d'une récente opération des yeux, a indiqué à l'AFP la présidence sud-africaine. Enfin, M. Ramaphosa aura mercredi un entretien avec le Premier ministre Rishi Sunak, durant lequel les deux dirigeants devraient notamment évoquer la coopération économique entre leurs deux pays. Ils lanceront la nouvelle phase du partenariat existant entre Pretoria et Londres pour le développement d'infrastructures en Afrique du Sud et signeront un nouveau partenariat sur les minerais utilisés dans les technologies contribuant à la lutte contre le changement climatique, a indiqué Downing Street. "L'Afrique du Sud est déjà le plus important partenaire commercial du Royaume-Uni sur le continent et nous avons des projets ambitieux pour stimuler ensemble l'investissement dans les infrastructure et la croissance économique", a affirmé le Premier ministre britannique Rishi Sunak, cité dans un communiqué. Ce rendez-vous diplomatique intervient dans un contexte délicat en Afrique du Sud pour Cyril Ramaphosa, qui fait face à la colère de la population en raison de la situation économique. Il est aussi accusé, ce qu'il nie, d'avoir acheté le silence de cambrioleurs tombés sur plusieurs millions en argent liquide dans l'une de ses propriétés en février 2020, nourrissant des soupçons de blanchiment et corruption. mhc/spe/sba [object Object]