Algérie: un caricaturiste condamné par contumace à 10 ans de prison

AFRICA RADIO

30 novembre 2022 à 18h51 par AFP

Le caricaturiste algérien Ghilas Ainouche, qui vit en France, a été condamné mercredi à dix ans de prison, notamment pour "atteinte au président de la République" à travers ses dessins, a indiqué le Comité national pour la libération des détenus (CNLD).

"C'est officiel, le tribunal criminel de Bejaïa a condamné le caricaturiste Ghilas Ainouche à 10 ans de prison ferme et un mandat d'arrêt international pour ses dessins de presse", a également tweeté le jeune dessinateur. Selon le CNLD, les accusations retenues contre lui par le tribunal de Sidi Aïch (Bejaïa, nord de l'Algérie), qui statuait en première instance, sont "l'apologie d'actes terroristes, le délit d'atteinte au président de la République et le délit d'outrage à corps constitué". Cet ancien collaborateur de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo, âgé de 34 ans, vit en France depuis plusieurs années. Proche du mouvement pro-démocratie du Hirak, il publie ses dessins sur son blog personnel ou des médias en ligne d'opposants et est connu pour n'épargner aucune autorité politique, y compris le président Abdelmadjid Tebboune.

Voir aussi