Nouvelle application Africa Radio

Voyages mémoriels en Algérie : "Il y a une volonté d'amitié entre Algériens et Français"

Gilles Manceron est historien français, spécialiste de la décolonisation et des relations franco algériennes. Il était l'invité d'Africa radio mardi 28 mai 2024 à 07h45.

Gilles Manceron

28 mai 2024 à 8h26 par Nadir Djennad

Il y a 62 ans, le 18 mars 1962, les accords d'Evian étaient signés entre la France et les nationalistes algériens. Un accord qui mettait fin à huit ans de guerre en Algérie, jusque-là colonie française. Une guerre au bilan humain très lourd, même s'il est toujours difficile de donner des chiffres précis. On parle souvent de 500.000 morts côté algérien, 25.000 côté français. 

Cette guerre a laissé de nombreuses traces des deux côtés de la Méditerranée. Aujourd'hui, des Français qui ont vécu en Algérie ou servi dans l'armée retournent sur place pour renouer avec leur passé, leur histoire. Des visiteurs en quête de mémoire et de recherche de racines.

Gilles Manceron est historien, spécialiste de la décolonisation et des relations franco algériennes. Il a notamment écrit Marianne et les colonies, une introduction à l'histoire coloniale de la France, aux éditions La Découverte. Il évoque ces "voyages mémoriels" et les relations franco algériennes. 

Gilles Manceron
Vivant à Paris, Stanislas Hutin s'est rendu à de nombreuses reprises en Algérie après 1962.
Paris. Stanislas Hutin s'est rendu à de nombreuses reprises en Algérie après 1962.
Crédit : Nadir Djennad
Jacqueline Gozland a quitté l'Algérie en 1961. Elle s'est rend sur place depuis plusieurs années.
Paris. Jacqueline Gozland a quitté l'Algérie en 1961. Elle se rend sur place depuis les années 70.
Crédit : Nadir Djennad