Mali: des boulangeries fermées pour avoir trop augmenté le prix du pain

Par AFP

AFRICA RADIO

Les autorités maliennes ont fait fermer mardi 16 boulangeries et points de vente de pain, coupables selon elles d'avoir exagérément augmenté le prix de la baguette, a-t-on appris de source officielle.

"Sur instructions fermes" du ministre de l'Industrie et du Commerce, des équipes de la DGCCC (Direction générale du commerce, de la consommation et de la concurrence) ont "procédé à des fermetures de guichets de boulangerie, boutiques et points de vente de pain ne respectant (pas) les prix consensuels du pain", a indiqué la DGCCC dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux. Un responsable de la DGCCC a ensuite précisé sous couvert de l'anonymat que 16 points de vente avaient été sanctionnés. Cette sanction fait suite à la hausse du prix pratiquée depuis lundi par un certain nombre de boulangers, au-delà d'une augmentation convenue lors d'une rencontre récente entre autorités et boulangers. Au cours de cette réunion, le gouvernement avait proposé une augmentation de 225 à 250 francs CFA du prix de la baguette (0,34 à 0,38 euros). Mais un certain nombre de boulangers ont fixé le prix de la baguette à 300 francs CFA (0,45 euros). Dans certains quartiers de la capitale Bamako, beaucoup de boulangeries étaient fermées mardi soir, a constaté un correspondant de l'AFP. La Direction du commerce a assuré que "les opérations de maintien de l'ordre commercial vont se poursuivre matin et soir jusqu'à la stabilisation effective de la situation".